De la Biologie aux BioFeedBack - Corine Lecomte Morisseau

De la Biologie aux BioFeedBack

« Tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait. » Marcel Pagnol

 

Accompagnateur, pédagogue en optimisation du potentiel de la personne, mon rôle consiste à mettre en évidence les états conflictuels psychosomatiques, concept de gestion du stress dans la logique du décodage.
La solution n’appartient qu’à l’individu, mais le potentiel permettant la mise en action des processus biologiques de réparation est optimisé :

  • Dans la mesure où le dysfonctionnement a un « sens ».
  • Quand, dans l’univers de la personne, ce sens prend toute sa « cohérence ».
  • Quand cette cohérence entraîne un transfert de « compétence » dans cette dimension de confiance

Alors tout est possible!

Dans ce monde matérialisé uniquement au travers des croyances et des illusions, faire le choix des illusions positives, rend pour moi indéniablement la vie plus confortable.
C’est pour vous remercier de votre confiance que je vous donne la parole en premier temps, puis que je vous offre un extrait de suivis rencontrés en cabinet.
Tenue au secret professionnel, les noms et prénoms éventuellement utilisés ont été modifiés.

 

« L’homme est l’artisan de sa propre destinée ses pensées et ses actes sont les outils avec lesquels il la crée. »Napoléon Hill

 

L’être humain est considéré comme un tout, un ensemble cohérent d’éléments interactifs. Chaque culture a reconnu l’existence d’une énergie vitale du corps. Les indiens l’appellent Prana, les chinois Qi et les japonais Ki. En occident, on parle parfois d’ « électricité », « énergie universelle » ou « énergie vitale ».
Cette méthode a pour but de faire apparaître le point de départ des gênes ou/et douleur pouvant entraîner quelquefois des dysfonctionnements. Elle permet de localiser avec une grande précision la partie du corps impliqué.
“Victime ou responsable, subir ou réagir c’est votre choix”
Face à ces techniques énergétiques, les réponses de notre corps sont étonnantes de précision dans le cheminement vers l’accès aux « moments » de révélation des mémoires enfouies puis au rééquilibrage. On évitera ainsi d’explorer des voies de garage que le mental aurait eu envie de nous présenter, nous permettant ainsi d’économiser du temps et des honoraires.
La vérification de l’information devient alors l’un des aspects majeurs de ma pratique.

Pour que cette formule fonctionne correctement la participation inconditionnelle du corps est requise. En reprenant l’image symbolique de « l’iceberg », le conscient ne représente que 1/10 de la masse, l’inconscient 9/10. Alors si l’inconscient n’est pas d’accord, rien ne bouge ! D’où l’importance de la reconnaissance du message du corps.
En particulier si je suis face à la peur, face à la douleur ou face à la peur de la douleur. A ce moment-là, se met en place le “déni” (mécanisme de défense) (refoulement), l’information se trouve bloquée ou transformée. Alors nous ne pouvons mettre en évidence l’origine du dysfonctionnement. Nous l’appellerons la Cécité Spécifique Inconsciente.
A ce moment-là ce n’est plus le praticien qui dit à son consultant qu’il est en relation avec telle ou telle problématique, mais il va vérifier si les hypothèses émises résonnent avec la mémoire cellulaire.

Le subconscient a un pouvoir énorme de régénération des tissus ainsi que la capacité de produire des effets physiques suivant l’interprétation qu’il fait.

On se retrouve régulièrement confronté aux aspects suivants :

  • Déni : C’est un processus inconscient verrouillant qu’il est bon de mettre en évidence. 40 % des individus vivent dans le déni.
  • Inversion psychologique : Dans un contexte précis, la valeur de la réponse doit être avérée. La recherche approfondie des causes de cette inversion permet à l’équilibrage de “tenir” dans le temps. 70 % des individus sont inversés.
  • Dualité d’Identité Exemple : Je ne suis pas ce que mes parents ont projeté pour moi . Je n’ai pas été désiré, attendu, accepté ou accueilli. L’Identité sexuée est une solution de survie consciente ou inconsciente.
  • Auto sabotage : Mise en évidence « au-delà du mental » du mécanisme de dévalorisation.

Exemple : Je peux croire consciemment être « quelqu’un de bien », « une réussite », mais pourtant le programme dans l’inconscient serait plutôt du genre; « tu es nul, tu ne vaux rien, tu n’es qu’un échec ». Plus pervers encore; « Même si je suis quelqu’un de très brillant, je ne serai jamais à la hauteur de ce que l’on attend de moi ».

Par la suite, des techniques de reprogrammation permettent de rétablir le fonctionnement optimal du cerveau en supprimant la dualité entre conscient et inconscient.
Notre système biologique est en rapport avec tous les niveaux de conscience. En agissant ainsi nous favorisons la communication et l’accord entre tous les niveaux, de sorte qu’un changement positif puisse prendre place immédiatement.

Les messages du bio feed-back, « retour » biologique du corps /cerveau, nous permettent d’identifier et de définir les émotions négatives enfouies qui sabotent les changements positifs que nous désirons réaliser dans notre vie.

Il s’agit d’une science non médicale, dont l’approche est basée sur certaines techniques occidentales, notamment par voies réflexes, ou issues des principes de la médecine chinoise traditionnelle.
Explorons également ensemble votre psychogénéalogie ainsi que votre numérologie.

Réalisation & référencement   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion