« Il ne faut pas imposer aux autres nos convictions. Il suffit simplement de montrer ce que notre propre perception a changé dans notre vie. »
Jean Gastald

Souffrance musculaire

« Je suis venue à la kinésiologie après avoir essayé d’autres méthodes plus médiatisées.
Votre écoute m’a tout d’abord surpris, j’avais perdu l’habitude que l’on porte une attention sur mon ressenti.
Avec vous, je ne fais pas que mettre des mots sur ma souffrance. Ca va au-delà. Vous me guidez. Je reste à tout moment actrice et consciente de ma séance.
J’observe mes muscles, je ressens dans mon corps, J’éprouve une confiance, dans mon ame, dans mes sens autant que dans mes mots. Tout prend alors un sens profond, je reste bluffée et un profond sentiment de reconnaissance m’envahit. Le cheminement personnel se ressent et se vit vraiment. Vraiment je ne regrette pas ma démarche. Malgrès mon esprit très archaÏque. Je suis sans mot. OUAH… que dire d’autre que d’essayer c’est mieux !  »

Ingénieur douleurs de genoux

Pour mon premier rendez-vous, un grand merci, mes genoux sont moins raides et les flexions sont plus aisées. Au plaisir de se revoir.

Soin d’un ostéopathe

Un ostéopathe n’arrive pas à se débarrasser d’une douleur à la hanche. Il a tout essayé, rien n’y fait. Ayant entendu parlé de moi et de mon travail de déprogrammation des mémoires de nos vies passées, il tente le tout pour le tout. Ce que je lui annonce est déconcertant : « Apparemment j’avais un certain nombre de flèches dans le bas du dos. Elle les a déprogrammés. En l’espace de 4 ou 5 jours, la douleur a pratiquement disparu. Depuis, elle n’est plus jamais revenue alors que cela faisait plus de 5 ans que j’en souffrais »,

Fonctionnaire

« J’ai rencontré Corine à une période compliquée de ma vie : interrogation existentielle post-cinquantenaire, remise en question de mon couple, envie “d’être”, …
Par la qualité de son écoute, son empathie naturelle et sa grande sensibilité, Corine a su trouver les mots pour donner du sens à ma démarche ».
Souffrance

« Et bien moi, je croix pas à toutes ces possibilités de soins. Pourtant j’ai pris rendez vous, car j’en avais marre de souffrir. Mon médecin me préscrit des médicaments qui n’ont rien fait . Alors j’essaye la kinésiologie.. Quel voyage ! si seulement je pouvais m’attendre à ça ! Pourquoi mon médecin ne m’a pas parlé de kinésiologie spécialisée… Mes souffrances sont à ce jour inexistantes et pourtant elles étaient bien là.
Enfin, je suis président d’une gros société. Pour vous dire que j’ai la tête sur les épaules. Je suis libre de tout mes actes mentaux et physiques. J’ai gardé mes croyances. Je vois la vie et accepte une hygiène de vie. Je me respecte. J’offre a mes salariés un autre regard et une autre écoute humaniste.
PS Je n’ai pas caché à Corine ma profession ni mon grade. J’ai seulement rien dit … Elle s’en est rendu compte !!! Pour dire que la kinésiologie peut être très puissante si l’on reste à l’écoute.

Assistante sociale.

La kinésiologie m’aide depuis presque 1 an à mieux gérer mes émotions, moi qui ai toujours été très sensible au stress. Corine m’apporte son écoute bienveillante et me propose des pistes de travail pour pouvoir m’accepter telle que je suis, et progresser sur le chemin de la sérénité.

Epuisement et désespoir

Pour la première fois, j’étais dans un état d’épuisement physique et psychique me plongeant dans un état de désespoir dans lequel je ne voyais pas d’issue.
Après la première séance, ce fut comme une main tendue qui m’aida. J’y retrouvai l’énergie et l’envie dans ma vie pour continuer mon chemin.
Infermière. : Je me rappelle de la 1ère séance de kinésiologie : nous travaillons sur les relations avec mes parents. J’étais sidérée sur les découvertes faites ! Elle m’avait fait observer les héritages positifs, à garder précieusement, et ceux que je ne voulais pas conserver. Maintenant lorsque je rencontre mes parents, je garde mon calme envers eux et surtout plus contre moi-même.Quel bonheur, quelle sérénité !

Inquiète :

 » Corine est capable d’entendre tout, y compris et surtout ce qu’on ne lui dit pas. » grâce à sa qualité d’écoute, sa douceur. Elle a pu m’ aider pour comprendre la racine de mon inquietude ; j’étais loin de penser que m’a démarche en prenant rendez-vous allait m’offrir un nouveau départ auquel jadis avait pensé et oublié.
Après une long journée de travail, je m’inquieté d’ un sérieux problème. Je rentre chez moi ce soir avec une vision différente ; et surtout je me sens libérer de choisir..

Après un accouchement sous césarienne :

» Le lendemain de la naissance de mon fils sous césarienne , j’étais en pleurs, rien ne pouvoir m’arrêter. Jeune maman et pourtant tant de larme. J’avais entendu parler de kinésiologie… par désespoir je pris rendez-vous avec Corine. Ma séance de kinésiologie a été étonnante : j’ai ressenti comme un calme rassurant en moi ; Un apaisement . Je me sentais revivre, plus présente, plus attentive avec l’impression d’avoir les pieds sur terre et mon fils s’est naturellement calmé.
Je suis heureuse d’avoir rencontrer corine. Juste le regret d’avoir écouter une personne qui ma faisait peur sur cette pratique. Que de temps perdu ! Aujourd’hui dès qu’un gène me prend je me dirige vers la kinésiologie  »

Dépressive :

Je retombais toujours dans les mêmes situations, les mêmes blocages, le même type de personnes qui me harcelaient à mon travail. Cela me déprime depuis des année.
J’en ai parlé a mon médecin traitant, il m’a dit qu’il fallait apprendre à vivre avec mon époque … !!! II m’a prouvé ce jour qu’il ne pouvait rien faire pour moi.
Alors, fatigué par cette médecin qui m’ écrasse dans mon mal être. Je me suis tourné vers la médecin holistique et complémentaire. C’est ainsi que j’ai découvert la kinésiologie. J’ai été déstabiliser au début ; le fait d’être écouter et surtout entendu m’a mis mal alaise. Corine est une kinésiologue qui verbalise tout, m’explique les mots ; la confiance revient en moi. Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas ressenti cela. Puis je me suis peu à peu senti plus fort et plus libre de choisir ce qui me fait du bien.
Aujourd’hui je sais dire non, je m’exprime et je ne subit plus l’injustice que l’on pouvait porté sur moi. J’apprend par ma propre experience ma manière de penser. La kinésiologie m’a fait comprendre que mes pensées pouvaient inconsciement me faire mal. Un suivi est certe nécessaire mais rien à voir par rapport à avant. Merci


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion